Tsar Magazine

4-6 juin à Tsar Voyages Paris L’Humour russe, ça existe ?

« L’humour russe, ça existe ? » en réponse cette question trop souvent entendue, Nathalie Gigounova-Komarova viendra présenter ses ouvrages sur le salon « Un petit voyage en Russie* » du 4 au 6 juin 2021. Ses trois tomes sur l’« Humour Russe » sont un vrai délice pour russophile.

Quand Nathalie Gigounova-Komarova présente son travail sur l’humour russe, elle se montre tout à la fois très sérieuse et très malicieuse. Il semble qu’elle ait de qui tenir : « Mon père était un général major de l’Armée de l’Air dans l’Armée rouge. Avec de grandes responsabilités durant sa carrière menée à travers toute l’Union soviétique. Il avait l’esprit vif et blagueur et, s’il devait répondre à des questions ambigües, l’humour était son meilleur allié. À titre d’exemple, l'unes de ses réparties est restée ancrées dans ma mémoire : "La guerre, ce n’est rien ; le plus important ce sont des manœuvres…".

Nathalie Gigounova-Komarova chez Tsar Voyages

Les trois derniers livres, tous intitulés « Humour russe », que Nathalie Gigounova-Komarova vient de publier dans sa petite maison d’édition Natania, sont donc un hommage à la tradition familiale. Dans « Regard spécial », le tome 1, « 100 blagues » , le tome 2, et « Regard capital », le tout récent tome 3, elle aborde de très nombreux thèmes qui donnent à la fois à sourire et à découvrir la Russie :  la situation géographique, le climat, les routes, les médecins, le foot, l’art de porter les toasts, la vodka, les impôts, l’art contemporain, la fainéantise .... Extraits :

  • A Moscou, les embouteillages ont juste lieu dans trois cas précis aux heures de pointe à savoir : le matin, le soir, et perpétuellement.
     
  • Un homme âgé s’approche du chantier d’une station de métro qui dure depuis 8 ans et demande aux ouvriers : « Excusez-moi, ça fait 8 ans que vous creusez la terre ici, le métro, vous le construisez ou bien vous le cherchez ? »


Chacun des 3 livres de cette collection est aussi un dialogue entre deux illustratrices, un échange entre deux points de vue artistiques. Anna Krylova (Saint-Pétersbourg) et Anna Koulakova (Bordeaux) se répondent dans le tome 3, de même le tandem franco-russe Anna Komarova et Alice Devaux dans les tomes 1 et 2.

Illustration de Anna Krylova (Instragram : @annakrylo)


Pour Nathalie Gigounova-Komarova, ces livres bilingues – chaque blague étant présentée à la fois en français et en russe sont une façon d’ouvrir la culture de son pays natal aux Français : « Cette lecture convient aux jeunes. Ils peuvent découvrir la Russie via l’actualité, mais c’est complexe. Ils peuvent s’y initier par la lecture d’Anna Karénine et c’est tout à fait à leur honneur. Dans tous les cas, mes recueils de plaisanteries composés de textes courts vont les aider à découvrir l’état d’esprit russe et la relativité des regards, des points de vue. C’est plus que de l’humour, c’est une façon d’être. »
"Humour Russe, regard capital" publié en mai 2021 

Ces petits livres peuvent aussi plaire aux voyageurs non russophones : ils auront le plaisir d’y découvrir des expressions russes traduites en phonétique et pourront ainsi porter des toasts qui raviront leurs interlocuteurs russes. Mais c’est un vrai plus pour les russophones de niveau intermédiaire qui vont se perfectionner en ajoutant à leurs connaissances des subtilités de la langue et de la pensée russes. Découvrir, par exemple, qu’il faut se méfier de quelqu’un qui propose de vous indiquer « où hibernent les écrevisses » ou de vous montrer « la mère de Kouzka »…Humour Russe, 100 blagues

« Le plus difficile en traduction, c’est la poésie, les expressions idiomatiques et l’humour », explique cette titulaire d’un master en philologie qui, dans les années 1990, a réalisé un travail de recherche sur les publicités mal traduites et autres perles issues de traductions. « Donner à comprendre les expressions et l’humour, c’est mettre les gens sur la même longueur d’onde et les accompagner en douceur vers une compréhension mutuelle


Les 3 tomes de "Humour Russe" seront dédicacés sur le salon "Un petit voyage en Russie"*

Avec ce bel objectif, Nathalie Gigounova-Komarova a donc travaillé pendant toute la période du confinement. « Humour russe, 100 blagues » a en effet vu le jour pendant le premier confinement et son petit frère « Humour russe, regard capital » vient de paraître, au terme du second. On peut déjà parier qu’ils rencontreront un beau succès. Le premier tome, sorti en 2018, a déjà été distribué à plus de 5 000 exemplaires (notamment grâce aux comités d’entreprises et aux sociétés qui travaillent avec la Russie) alors même que la maison d’édition Natania travaille sans diffuseur ni distributeur.

* « Un petit voyage en Russie, le retour ! » est un mini-salon organisé par les Amis de Tsar Voyages du 4 au 6 juin dans les locaux parisiens de l’agence, 58 rue de Paradis 75 010 Paris. Natalie Gigounova-Komarova y tiendra un stand comme de nombreux autres éditeurs. Plus d’information : https://fb.me/e/3wq0ao8Z0


Nathalie Gigounova-Komarova-Humour russe
Nathalie Gigounova-Komarova
Recevez nos
« coup de cœur »
et nos articles :
Inscription Newsletter
Mon adresse mail :
Je suis intéressée par :
Vous pouvez m’envoyer :
Login
ou
Se connecter en utilisant Facebook
Vous n'avez pas encore de compte client? Créer son compte client
Mot de passe oublié ? Réinitialiser
Créer son compte client
Prénom*
Nom
Téléphone
Mot de passe*
Confirmez votre mot de passe*
ou
Se connecter en utilisant Facebook
Avez-vous déjà un compte client? Login
Mot de passe oublié ? Réinitialiser
En naviguant sur ce site internet, vous acceptez l’utilisation de cookies et donnez votre accord sans réserve aux mentions légales de tsarvisit.com telles que publiées dans le document “Mentions Légales”